17/09/2008

Championat du monde des chiens d'utilité.

 

Ce en quoi consistent les épreuves pour un chien d’utilité

 

Le Programme pour Chien d'Utilité (PCU) est le nouveau nom (en Belgique) du Règlement de Concours International (R.C.I.) pour chien de piste et d'utilité de la Fédération Cynologique Internationale (F.C.I.)

C'est un programme de travail, inspiré du programme allemand, le Schutz (qui signifie en français : protection). En néerlandais le P.C.U. s'appelle G.H.P. (GebruiksHond Programma) et en allemand I.P.O. (International Prüfung Ordenregelung).

Il comprend trois disciplines : la piste, les écoutes ou assouplissement et la défense. Ce programme n'est accessible qu'aux races de chiens reprises dans la liste d'utilité de la F.C.I.

 

 Ces disciplines de sport canin mettent en évidence les capacités des chiens.

Le chien doit faire preuve de nombreuses dispositions pour réussir dans ces disciplines très exigeantes, tant en obéissance, qu'en capacités sportives (saut en hauteur, en longueur, sur palissade verticale), en pistage, en défense de son maître et en mordant. Dresser un chien dans n'importe laquelle de ces disciplines demande entre deux et trois ans de travail, mais quel plaisir de voir ces chiens travailler! Ce long apprentissage rapproche le chien de son maître et en font des complices heureux de se retrouver ensemble sur le terrain.

 

 

Le pistage

Le chien doit, grâce à son flair, suivre une piste tracée par une personne étrangère et retrouver des objets qui y ont été déposés par le traceur. 

La longueur (800 pas), le nombre d'angles (4) et le refroidissement de la piste (60 minutes).

 

  

C’est notamment sur les terrains qui bordent la  drève  de Walhain que ce sont déroulées ces épreuves. Seuls le concurrent, le juge et le traceur se rendent sur les lieux de travail. Les spectateurs et les concurrents précédents et suivants attendent en dehors de la zone de travail

 

drêve de walhain

 

 

Lors du travail de pistage, le conducteur se tient en bout de longe à une distance de 10 mètres. Il ne peut en aucune façon influencer son chien. A la découverte de l’objet, le chien doit le marquer en prenant la position assis ou couché. Les écarts de la piste ou les dépassements lors des angles sont sanctionnés ainsi que le dépassement d’un objet. (Les objets sont de petits morceaux de bois, tissus ou autres matières d’une largeur de 2 cm, longueur 10 cm et épaisseur de plus ou moins 1 cm)

 

pistage 99 ter

 

 pistage 99

 

 

Travail terminé, c’est le retour pour Dr Vacok Peter avec son berger allemand HokyVa-Pe.

 

retour pistage

 

 

Puis la fierté d’annoncer un résultat de 99/100 pour le travail sur la piste

 

retour pistage bis

 

 

Pour ce concurrent Espagnol, Mr Velasco Criado Miguel avec son berger belge malinois Dixsi Del Aguila Dorada, les choses ne se sont pas aussi bien passées : 22/100. Et oui, il y a toujours la possibilité d’avoir un jour où rien ne va.

 

Pas de rancune envers le chien. Cela n’empêche pas le maître de cajoler son chien et de lui offrir un petit fromage.

 

pistage complicité

 

 

Les écoutes ou l'assouplissement (Obéissance)

Durant ce programme, il est demandé au chien de réaliser une série d'exercices avec entrain et précision.

Notamment, le chien doit suivre son maître (au pied) en laisse ou en liberté le long d'un parcours comprenant des changements de direction et d'allure, des passages dans un groupe de personnes et ce malgré le tir de coups de feu non prévisibles.

 

Il doit ramener des objets en franchissant des obstacles et rester couché sous diversion. C'est un programme d'une grande difficulté technique.

 

 

Deux chiens se préparent à rentrer sur le terrain :

Mme Feichtné Timéa (Hongrie) avec son berger malinois Garde Royal Darius et Mr Tamasi Pavel (Slovaquie) avec son doberman Hera Nova Dolce Vita.

 

obéissance1
 

 

Mr Tomasi a placé son Doberman au couché ou il devra rester immobile, hors de vue de son maître, pendant que Mme Feichtné exécutera son programme.

 

obéissance3

 

 

Un chien heureux, content d’être sur le terrain et attentif au moindre commandement du maître.

 

obéissance2

 

 

Ce n’est pas beau cela ? Une véritable communion entre maître et chien. Tout est dans le regard. Pan … Pan  Même pas peur…et pas question d’être distrait.

 Remarquez qu’il s’agit d’un travail sans laisse.

 

obéissance 5

 

 

Passage dans un groupe formé par quatre personnes. Rien a faire, il n’y a que mon maître qui compte.

 

obéissance 4

 

 

 

La défense

Dans un premier temps, le chien doit découvrir un figurant caché sur le terrain et dès la découverte, aboyer pour avertir son maître et monter la garde sans le mordre. Ensuite, il doit être capable de surveiller la fouille de l'individu, d'assurer l'accompagnement de son transport vers les juges et éventuellement d'intervenir en cas de tentative de fuite.

Enfin, on demande au chien d'avoir le courage d'affronter un figurant courant vers lui armé d'un bâton à environ 40 mètres de son maître. A chaque intervention, le chien doit interrompre immédiatement sur ordre de son maître et garder au ferme l'homme d'attaque.

 

 

Suivons une partie du parcours du berger malinois Prowaffe’s Arttu conduit par Mme Salmimen Heli (Finlande).

 

 défense cachettes

 

défense consignes
 

 

défense du maître
 

 

 défense  attaque

 

 

Coup de gueule 

 

Un chien capable de passer les brevets et les classes au travers du programme IPO  (PCU ou RCI) fait preuve de courage, de persévérance, de sociabilité, de dévouement envers son maître

Le PCU (programme pour chiens d'utilité) n'est ouvert qu'à des chiens faisant preuve d'un parfait équilibre mental et physique. Le moindre écart de comportement lors d'une de ces compétitions est sanctionné par une exclusion immédiate du chien et de son maître. La sécurité publique ne nécessite nullement que ces chiens formidables soient pourvus d'une muselière qui ne fera que les pénaliser dans leur préparation.

C'est une ineptie d'imposer le port de la muselière à ces chiens qui, par définition, sont plus sociables que n'importe quel autre chien de famille.

 

Ne serait-il pas temps de chercher à éduquer les maîtres de toutes les races de chiens plutôt que de cataloguer les chiens "gentils" ou "dangereux" selon leur race.

 

Cliquez ici

 

V%20&%20P%20nouv%20%20[320x200]

 

 

Commentaires

Heureusement que le réglement est aussi strict pour le mental du chien et du maître...Et je suis d'accord avec toi: ce sont les maîtres qu'il faut éduquer avant les chiens!

Écrit par : Kristin | 17/09/2008

*oo* Joli reportage !
Quelle harmonie entre le chien et son maître !
Et c'est bien ceux-ci qui doivent être éduqués, certains ne devraient jamais posséder de chiens d'ailleurs...
Belle journée Michel, bisous

Écrit par : Loo | 18/09/2008

je suis venue déjà! mais je me suis laissée le temps de la réflection pour me poser cette question: doit-on faire confiance à TOUS les chiens, même les mieux dressés quelle que soit leur race?
là on voit un travail formidable effectué tant sur le chien que sur le maître. mais tous les maîtres de chiens ne sont pas sensés suivre un programme de dressage ou d'éducation. et les résultats ne sont pas de toute façon à cette hauteur toujours. alors quand je vois des pitblulls en quasi liberté, j'ai la trouille je t'avoue.
le pharmacien du village, garçon pacifique s'il en est, a un rottveller (pardon pour l'orthographe!) gentil en général. pourtant il y a un mois de çà tandis que sa maîtresse le promenait, il a sauté sur le chien d'une dame qui était sagement attaché devant l'épicerie à attendre (un caniche) et on a eu un mal fou à le faire lâcher prise. est-ce dû à un mauvais dressage ou simplement à un instinct de la race? je ne sais mais en attendant de savoir, je trouve justifiées les mesures prises non pas pour supprimer les races à risques mais le port de la muselière qui aurait pu éviter cet accident par exemple et la tenue en laisse de personne scapables de tenir l'animal car là en l'occurence, le chien à 3 fois la force de cette petite jeune femme. et la trouille qu'elle a eue la pauvre!
personne n'a porté lainte, le chien blessé a été soigné et c'est tou. la propriétaire est une personne conciliante.
par contre je trouve ce reportage super. mon frère a été maître chien dans l'armée, il connait un peu ce travail, je vais lui montrer ton post.
bises Michel, bon we!

Écrit par : mimi | 19/09/2008

Les commentaires sont fermés.