25/11/2007

Place du Tram - Nil-Saint-Vincent

 

La Place du Tram à Nil-Saint-Vincent.

 

Située entre la Rue Abbesse et la Rue Saint-Vincent, la place du tram a toujours été un point de repère dans le village.

 

Situation du lieu : http://www.walhain.be/decouverte/dicover.asp?page=carre14

 

Tram3

 

Tram1
 

 

On pourrait se poser la question « pourquoi Place du Tram ? » Il est vrai qu’aujourd’hui plus rien ne laisse paraître son origine. Mais si l’on regarde des photos anciennes, on a vite compris.

 

Tram 6a

 Tram2a

 

La place du Tram était la station « village » à Nil  de la ligne vicinale 324 Jodoigne – Dongelberg – Opprebais – Chaumont – Gistoux – Corroy le Grand – Corbais – Nil – Chastre – Villeroux – Saint-Géry – Gentinnes – Mellery - Tilly – Marbisoux -  Marbais – Wagnelée – Chassart – Mellet – Gosselies - Courcelles Motte.  A Nil-Saint-Vincent, il y avait aussi la station Hayette.

 

C’est le 12 mars 1896 qu’un accord avait été conclu sur le tracé de la ligne vicinale N° 324. Sur la carte ci-dessous, on peut voir le trajet approximatif du tram à vapeur.

 

 PLACE DU TRAM00011

 

Sur les horaires datant de 1910 on remarque qu’une personne prenant le tram à Jodoigne à 05Hr30 arrivera à Courcelles Motte (environ 50 Km de trajet) à 09Hr47.

 

 PLACE DU TRAM10001b

 

 

PLACE DU TRAM10001D

 

Oui, les lieux ont bien changé. En avril 1950, le vicinal pour le transport des voyageurs est remplacé d’abord par un autobus affermé à un particulier pendant 3 ans, puis par un autobus de la SNCV. Fin 1966 – début 1967, le conseil communal projette d’aménager cette ancienne gare vicinale en terrain de sport.

 

En face de la place il y avait le café du tram appelé plus souvent « chez canard ». Fernand Lebrun et sa femme Yvonne en étaient les tenanciers. Yvonne tenait en plus une petite épicerie Delhaize Le Lion. Pour ne pas être en reste, Fernand faisait le taxi et le vendredi il était coiffeur pour homme dans une petite pièce à l’arrière du café. Ils avaient aménagé une grande salle à l’arrière et construit un garage-couloir le long du café. La salle (avec une scène) servait pour l’organisation de bals, de soirées, de cinéma (une cabine de projection avait été montée). C’est là aussi que la troupe locale de théâtre wallon « les Arnauches » présentait ses spectacles (et c’est encore là que le repas de nos noces a eu lieu).

 

A la mort de Fernand et d’Yvonne, le café a été repris et la petite épicerie a disparu (Fini les spectacles, les réceptions...). Puis ce fut le café qui a fermé et une superette « les quatre Nils » a été installée dans la grande salle (Cette mini grande surface était tenue par le petit Paul et son épouse Monique – Paul faisait même des livraisons à domicile).

 

 Tram4a

 

Il y a quelques années, la superette a fermé et un café a repris la place dans la salle, à l’arrière de l’habitation.

 

Sur la place, un chalet a été construit pour servir de local à la Pelote Niloise. La balle pelote qui était pour ainsi dire le seul sport pratiqué au village dans les années 1940-1950 a, avec la multiplication et la démocratisation des autres sports, perdu beaucoup de ses adeptes. La preuve par les deux photos suivantes, la première est de cette année et l’autre de la fin des années 1940.

 

 070707 018

 

NIL68

 

 comparaison tram1

 

L’Allée de Vaux en Beaujolais est une petite rue construite sur le tracé de la ligne 324.

 

comparaison tram2

 

On a déjà tout fait sur la place du tram, organisation de fêtes diverses (en plus de la fête du quartier qui à lieu fin août) jeu de pétanque, brocante, terrain de volley (début de l’équipe de Nil-Saint-Vincent qui après un passage sous le non de Rixa-Wavre a de nouveau changé de nom pour jouer dans les installations du complexe sportif de Walhain pour porter plus qu’honorablement les couleurs de l’entité).

 

C’est aussi de la place du tram, en suivant le tracé de la ligne vicinale 324 que l’on se rend au petit édifice marquant le Centre géographique de la Belgique.

 

Sources_du_nil

Commentaires

Bonjour, Voilà la vie d'un village comme beaucoup, on ne se rend pas compte à quel point tout change. Pourtant c'est la réalité.
Bon dimanche.
Et merci pour la rétrospective.

Écrit par : Soledad | 25/11/2007

Petit coucou du jardin, voilà donc le centre de l'Europe, merci de la visite
pour en revenir à la patisserie, les cougnoux ou cougnoles chez nous, ce sont des petits Jésus en pâte à pain sucrée, avec un rond en plâtre au milieu du ventre, que l'on mange à Noël
Le pagnon c'est c'est une tarte très levée, au sucre brun ou cassonade, que l'on mange tiède, si possible, avec un café fumant
tout doux dimanche à vous tous plein de bisous du jardin et à tout bientôt

Écrit par : nanny | 25/11/2007

Coucou, c'est Mamy Et bien Michel, comme je vois, tu as encore travaillé sur ton blog...C'est toujours intéressant de venir te voir.
Je t'ai fait une signature qui se trouve dans "coups de coeur" avec un lien vers toi.
Je vais te l'envoyer.
La photo était trop grande....Tu verras...lol

Pourquoi ne pas venir t'inscrire dans mon top site ?

Encore un bon dimanche,
Bisous Mamy

Écrit par : Mamy | 25/11/2007

COUCOU quels changements ils peuvent y avoir dans un village au fur et à mesure des années. Ca à quelques fois du bon, mais combien de fois c'est un vrai carnage. Je trouve que chaque fois que l'on détruit un bâtiment ou défigure un paysage, c'est à chaque fois un morceau de notre hisotire qui s'évanouit..
Bonne fin de soirée.
Bizouxxxx

Écrit par : Tricotine | 25/11/2007

Superbe.
Bonne soirée et fin de week-end. Et aussi un bon début de semaine.

Écrit par : Hubert | 25/11/2007

J'adore ces retours dasn la vie de ton village! C'est toujours un moment fascinant que de voir que les choses ont changé parfois de si peu et parfois du tout au tout! Merci Michel et bonne soirée.

Écrit par : Kristin | 25/11/2007

Coucou les ami(e)s !

Je vous invite à vous inscrire dans mon diaporama d'invité(e)s que j'ai placé en tête de page.

C'est très facile, il suffit de cliquer en bas du diaporama sur : "Sign this guestbook".

Vous mettez votre nom, votre localisation, votre adresse e-mail, vous cochez, puis téléchargez votre photo et vous finissez par un petit message.

C'est tout ce que vous avez à faire.

Je vous dis un gros MERCI !

Nadine

Écrit par : Nadine de Trans | 25/11/2007

Les années passent...
Très agréable petit plongeont dans le temps.

Belle journée du côté du Nil

Écrit par : Elena | 26/11/2007

Kikou Toi,
Belle leçon d'histoire !
Bon lundi et @ très bientôt

Écrit par : Papillon6168 | 26/11/2007

waouuu he bien ça c'est un post , quel travail ! et une vraie joie de découvrir de façon si complète un endroit que je ne connais pas , superbement bien fait , merci a toi . douce soirée et début de semaine , bisous . yepa

Écrit par : yepa | 26/11/2007

petit coucou du jardin , tout va bien ?
pour vous souhaiter une douce soirée,
plein de bisous du jardin et à tout bientôt

Écrit par : nanny | 26/11/2007

à voir c'est vieilles photos c'est toutes une époque qui refais surface et tant de souvenirs j'entends encore les sabots des chevaux de traits claqués sur les pavés, tant de choses que nos jeunes ne connaîtrons pas
merçi pour se post
une bonne soirée
a+

Écrit par : alain | 26/11/2007

Très très bon travail de documentation.
Ah ces voyages en tram... des expéditions pour quelques kilomètres à parcourir.
Bonne soirée.

Écrit par : Eifel | 26/11/2007

Remerciements Enseignant l'étude du milieu, ce que l'on nommait précédemment la géographie et l'histoire, j'ai eu plaisir à me servir de vos documents. Merci beaucoup pour cet article.

Écrit par : La Venelle | 15/02/2008

superbe photo et reportage dans le temps, je viens de découvrir ce super site, je suis de nil st vincent et j'en apprend tous les jours.

dommage que le site ne soit plus à jour?

mais merci pour le travail déja fournis.

Écrit par : laurence | 23/06/2011

Superbe blog j'ai ete surprise de revoir d'ancienne photos de mon enfance je suis aussi de Nil saint Vincent j'y suis née en 1951 et quand j'ai revu la place du tran ou on allais au cinema et ou il y avait la foire ainsi que le cafe du canard et la magasin tenu par Yvone j'en ai eu les larmes au yeux que de beaux souvenirs toute ma jeunesse et mon adolesence.
Merci du fond du coeur pour ce sublime retour aux sources
Amicalement Nadine Meerts

Écrit par : Meerts Nadine | 20/04/2012

Les commentaires sont fermés.